55.d. CHRONOLOGIE DES MESSAGES FRV/CIELJ

On l'a compris, il s'agit de suppléer, en extrême urgence, à la démission du Sénateur Blin. Monique Hennequin passe donc de la Vice Présidence à la Présidence du CIELJ tout en conservant la Présidence du CRILJ parisien puisqu'elle ira

jusqu'à refuser, sournoisement, à Denise Barriolade, sans le dire à l'intéressée promue pour la remplacer, de faire homologuer à la Préfecture de Police son titre de Présidente .


En urgence donc, comme si il y avait le feu au moulin, Henri Hudrisier,   me convoque au CRILJ PARIS, rue de Châteaudun, avec quelques membres du CA triés sur le volet, en petit comité, ceux qu'il appelle "les membres influents" du CIELJ et du CRILJ, pour prendre des dispositions qui s'imposent.

 

            14 12 2006 : 
            Confronté à l'imbroglio déclanché par le départ du 
Sénateur Blin, je crois devoir m'insurger contre la complaisance
et la connivence douteuses que les Despinette manifestent à
Monique Hennequin, déjà jugée par moi insuffisante à diriger le
CRILJ Paris, en lui confiant, en plus de son poste parisien,
le poste de Présidente du CIELJ, en remplacement du Sénateur
Blin.
          Je considère cela comme faisant partie des magouilles 
ridicules, singeant les magouilles politiques, destinés à
maintenir, en pratiquant le cumul de mandats, ces "éléphants"
septuagénaires agrippés, souvent par orgueil, à leurs postes de
pouvoir, dans le seul but de ne pas perdre le vernis de leur rôle
social et d'empêcher des éléments plus jeunes d'y accéder.
         ***************************************
          Lettre de F. Ruy-Vidal à Henri Hudrisier :
          «Mon cher Henri,
          Le moins qu'on puisse dire est qu'il m'est difficile d'inter
préter, à la lecture de vos lettres à M. Hennequin et au trésorier
du CIELJ  B. Ulrich, le dessous des cartes. En conséquence de
quoi, j'en déduis que les questions que ces deux lettres
dénoncent sont, d'une certaine façon, évidemment plus
alarmantes qu'il n'y parait puisque le CIELJ est aujourd'hui
menacé, – en pleine phase aiguë de son existence – par le flou
(pour ne pas dire le manque total de clarté) dans lequel il a
constamment fonctionné depuis sa création.  
          Je veux dire par là que le noeud du problème se situe, 
selon mes constats de plusieurs années, entre le noyau fondateur
et le noyau agissant du CIELJ, tous deux séparés géographi-
quement par la distance et certainement, aussi, conceptuellement
par des convictions incompatibles.

         Selon mes déductions de "non impliqué" directement dans leurs dissensions, le noyau agissant du CIELJ de Charleville, a eu tendance à considérer les membres fondateurs faisant partie du  bureau du CIELJ, avec de plus en plus de raisons, celles-ci plus ou moins justifiées, au cours de ces années écoulées, comme des figurants honorifiques sans réels pouvoirs plutôt que comme des participants concernés et actifs.

 

23 01 2007

De F. Ruy-Vidal à Michèle Piquard,

 

          A votre heure et à votre jour, dès que vous voulez. Cela me permettra de vous répondre et d'échanger nos perspectives. Mes préoccupations actuelles sont la santé de Jean-Marie Despinette et l'avenir du CIELJ puisqu'il nous a fallu prendre des décisions énergiques concernant sa direction et son fonctionnement, hier Dimanche au CRILJ puisque Monique Hennequin, – soupape de sécurité, cumuleuse de fonctions honorifiques mais aussi efficace verrouilleuse de situations – qui était la vice présidente du CIELJ en est devenue momentanément la présidente, le temps de nous organiser et de nommer un nouveau Bureau pour rénover le CA.

         A ce propos, si vous n'en faites pas partie, j'aimerais bien que nous rejoigniez dans ce nouveau C.A. Me permettez-vous de proposer votre candidature?

 

          16 02 2007 :

Jean PERROT Directeur de l'Institut Charles Perrault, me sollicite pour signer une pétition en faveur de la revue critique de Denise Escarpit : "Nous Voulons Lire" menacée d'arrêt, faute de moyens financiers :

           «La culture sourde. Vivre le même ordre différemment. Pétition à signer et faire signer autour de vous, ici, en France et ailleurs, pour la survie de "Nous Voulons Lire" (CRALEJ/DENISE ESCARPIT).


           17 02 2007 :

  Ma réponse à Jean PERROT :
           « Mon Cher Jean,

 "Nous Voulons Lire" et le CIELJ sont à la même enseigne...c'est-à-dire bien proche de l'épitaphe et de la nécrologie.

            Voyez mes deux pièces jointes, cher ami, car vous étiez justement, simple coïncidence, entré dans la petite sphère de mes préoccupations.

           Avec mon amitié à vous et à Annie.»

 

          Extrait de la pièce N° 1 :

           «Mon cher Jean PERROT,

 J'ai, bien entendu, signé sans hésiter, la pétition de soutien à NVL et l'ai même installée sur mon blog pour accroître sa diffusion.

         Mais pourquoi deux poids deux mesures ?

         Je m'explique.

         Le CIELJ est lui aussi menacé de disparaître et personne ne semble s'en soucier. Raison qui m'amena un de ces derniers dimanches, à l'heure de la messe,  à retourner, à la demande de Janine Despinette, au CRILJ, rue de Châteaudun, où j'avais juré de ne jamais remettre les pieds, pour envisager ce que nous pouvions tenter d'agiter, afin que l'organisme perdure à Charleville-Mézières ou ailleurs en cas d'impossibilité.

A titre indicatif, je vous signale que j'ai démissionné du CRILJ voilà deux ans déjà, après y avoir siégé et avoir eu l'impression de faire de la figuration pendant trois ans, parce que j'avais constaté que Monique Hennequin ne mentionnait jamais, dans les comptes rendus de séances du bureau, les suggestions que, dans le but de dynamiser l'organisme, je croyais bon de faire.

La dernière en date étant, puisque 4 places étaient à pourvoir, d'élargir le C.A., afin qu'il soit plus représentatif de notre société française actuelle, d'ouvrir nos portes à des Beurs et à des Blacks travaillant dans l'édition ou s'intéressant à la littérature et aux enfants.

En proposant cet élargissement, je visais naturellement le Maghreb, les pays d'Afrique francophones et les Doms Toms puisque j'ai toujours entretenu avec des écrivains ou des psys de ces pays-là, des rapports d'intelligence et d'amitié.»

 

         04 05 2007 : 
            Message du Secrétaire du CIELJ Nicolas Bianco-Levrin :
            «Questions diverses
            Avec le départ de Georges André Vuaroqueaux, nous devons prévoir une transition, et chacun doit prendre, au sein du Conseil d'administration, une partie de son travail, afin de ne pas trop charger les permanents. 
            Qui est prêt à s'investir, et dans quelle mesure ?       
            Il me faut une fiche de poste du directeur du CIELJ. Georges, peux-tu me faire ça très vite ?

Nous parlions de coopter d'autres membres pour le Conseil d'Administration. Chacun pourrait me faire parvenir sa liste ? »

 

14 05 2007 :

Message de Nicolas Bianco-Levrin à F. RUY-VIDAL

          «Bonjour François,
           Je te présente mes toutes excuses pour ce cafouillage.
Georges-André Vuaroqueaux semble être plus pressé de s¹occuper des
cadres, et de prendre ses distances avec le CIELJ.
          Demain soir, nous sommes réuni à 4 (seulement le bureau). Quelques urgences administratives sont de rigueurs, mais je ne manquerai pas de donner ton avis, ainsi que les personnes que tu proposes pour le conseil d'administration.
          Bonne soirée, Amicalement
          Nicolas
 
          11 06 2007 : 
          Message de F RUY-VIDAL à Nicolas Bianco-Levrin

 

       « Mon cher Nicolas,

        Je comprends ton embarras mais, en retour, il faut aussi que tu comprennes le mien qui ne doit pas être tellement différent de celui des autres membres du CA. Le silence que le Bureau oppose aux propositions de participations que nous avons exprimées a de quoi refroidir nos ardeurs.

       Pour qu'il y ait réciprocité participative il eût fallu que le Bureau se fende aussi de quelques perspectives encourageantes.»

 

20 07 2007 : 

        Puisque les Despinette nous demandent de réfléchir aux personnes que nous souhaiterions voir arriver au CA du CIELJ, je ressors la liste de personnes  "Blacks",  "Blancs", "Beurs" que j'avais préparée en fin d'année 2005 pour la soumettre à Monique Hennequin, au CRILJ PARIS, et je l'améliore pour qu'elle corresponde au critère spécifiquement "international" du CIELJ.

        Cette liste fut donc peaufinée mais dans le même esprit qu'à son origine, c'est-à-dire un peu plus d'une année après ma démission du CRILJ, vers des représentants, (éditeurs, écrivains, illustrateurs, chercheurs en littérature de Jeunesse…), français ou non mais francophones, issus des minorités noires ou maghrébines de notre pays ou d'ailleurs, en fonction et en respect des objectifs internationaux que le CIELJ prétend vouloir servir.

LISTE   PROPOSÉE PAR F. RUY-VIDAL

EN VUE DE L'EXTENSION DU C.A. DU CIELJ:

 

Pour être crédible et efficace, le C.A. du CIELJ doit être représentatif de tous les métiers du livre : éditeurs, auteurs, illustrateurs, concepteurs, directeurs artistiques, bibliothécaires, enseignants, libraires… aussi bien que des membres faisant partie des instances de réflexion sur le livre : chercheurs universitaires, pédagogues et psys de diverses spécialités… pour finir par des journalistes critiques.

Le but de cet élargissement en compétences est d'améliorer l'aura et le prestige du CIELJ et, par là même, de contribuer à son élargissement géographique :

Vers la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne et tous les pays de l'Europe de l'ouest.

Vers les Pays Anglo-Saxons

Vers l'Espagne le Portugal, l'Italie, la Grèce… 

Vers la Méditerranée, le Maghreb et les Pays Africains.

Vers les Pays d'Amérique du sud.

En tenant compte de ces objectifs, mes propositions sont les suivantes :

 

CHERCHEURS UNIVERSITAIRES :

Hugues Liborel :

La Limaya en Dendi, 31460 Vendines

Tel : 05 61 83 06 22  ou encore : 06 19 78 24 60

************************************************

Michèle Piquard :

 39 Avenue des Gobelins, 75013 Paris

michele.piquard@laposte.net

************************************************

Bernadette Gromer :

46 rue du Jeu des enfants 67000 Strasbourg.

 Email : b.gromer@noos.fr

************************************************

Ou encore :

Annie Renonciat,  Anne-Marie Christin, Bernadette Bricout

 

DIRECTEURS (TRICES) DE REVUE/CRITIQUES :

Sylvie Neeman :

Directrice de la revue "Paroles" en Suisse

Email : sylvie.neeman@hispeed.ch

**********************************************

Catherine Chaîne :

48 Rue Monsieur le Prince 75005 Paris

Email : m.riboud@wanadoo.fr

***********************************************

AUTEURS :

Guy Jimenes :

12 allée des Acaccias , 45 800 St Jean de Braye

Email : jimenes.guy@noos.fr ou encore  contact@guyjimenes.net

 Site :www.guyjimenes.net

***********************************************

Bachir Hadjadj :

Dernier livre : "Les voleurs de rêves" aux Editions "Albin Michel"

Ecrivain algérien. Plus sur "Bachir Hadjadj".  www.evene.fr/livres/livre/bachir-hadjadj-les-voleurs-de-reves-27703.php - 27k - En cache - Pages similaires
[ Autres résultats, domaine www.evene.fr ]

 

 

***********************************************

Leila Sebar : écrivain des Editions Gallimard

Littérature Algérienne

Les écrivains algériens mixtes (dont un parent n'est pas d'origine algérienne): Leïla Sebar, Nina Bouraoui, Leïla Rezzoug, Leïla Zhour,. ...
dzlit.free.fr/ - 2k - En cache - Pages similaires
[ Autres résultats, domaine dzlit.free.fr ]

 

 

Jeanne Benameur

Jeanne Benameur Ecrivain française [+] Née en 1952 ...Née d'une mère italienne et d'un père arabe, Jeanne Benameur quitte l'Algérie à l'âge de cinq ans pour ...
www.evene.fr/tout/jeanne-benameur - 33k - En cache - Pages similaires

 

Malek Alloula : écrivain et critique littéraire

«… je parlais alors de mon intérêt pour cette littérature qui s'écrit en français et dont les racines les plus profondes sont ailleurs (Afrique et Maghreb essentiellement) »

A joindre par l'intermédiaire de "La maison des écrivains"

Hôtel d'Avejan, 53 rue de Verneuil, 75007 Paris

 ***********************************************

ILLUSTRATEURS :

Denis Pouppeville : Enseignant aux Arts Déco à Paris et à Amiens

29 rue Colmey Lepinay, 93 100 Montreuil sous Bois.

Tel : 01 48 70 78 44

************************************************

EDITEURS:

Thierry Magnier :  Editions Thierry Magnier

10-12 rue Richer 75009 Paris et aussi aux Editions "Actes Sud" à Arles

email : t.magnier@actes-sud.fr

************************************************

Olivier Belhomme : Editions du "Poisson soluble"

Ancienne école de filles, 63290 LACHAUX .

Email : poissonsoluble@wanadoo.fr

************************************************

Alain Serres : Editions "Rue du monde"

I bis rue aux fleurs, 78 190 Voisins le Bretonneux

Email : redumonde@wanadoo.fr

 

Christian Bruel : Editions "être"

56 rue Ramus, 75020 Paris.

Email : christianbruel@libertsurf.fr

**********************************************

Jean-MarieAntenen : Editions"Quiquandquoi" :

12 rue chabrey 1202 Genève Suisse

Email : antenen@capp.ch

**********************************************

Anne Leloup : Editions "Esperluète"

Email : anne.leloup@skynet.be

http:/// www.esperluete.org/-2k

 

**********************************************


(à suivre en 55.e)

 

 

 



12/09/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres